Ways of Life

L’INITIATION DES JEUNES FEMMES

Dans la société Nisg̱a’a traditionnelle, le passage à l’âge adulte des garçons et des filles était marqué par des rituels initiatiques. On initiait les filles au monde des femmes lorsqu’elles avaient leurs premières règles.

Au moment des premières règles, la grand-mère ou une tante de la jeune fille s’isolait avec elle pendant une semaine environ. Dans les temps anciens, elles se retiraient dans une hutte ou un abri quelconque à l’écart du village ou de la longue maison tandis qu’aujourd’hui, ce serait dans une maison.

Pendant qu’elles étaient recluses, la grand-mère ou la tante enseignait à la jeune fille ce qu’elle pouvait attendre du mariage et ce qu’elle devait savoir pour être une mère et une épouse : comment cuire les aliments, conserver la nourriture, confectionner les vêtements et élever les enfants. Il lui était interdit de manger du poisson, des fruits de mer ou du gibier et elle ne pouvait pas paraître en public.

À la fin de la semaine, on la ramenait chez ses parents; on s’attendait alors à ce qu’elle mette en pratique ce qu’elle venait d’apprendre, qu’elle comprenne qu’elle était désormais une femme et qu’elle renonce à ses habitudes d’enfant.

Initiation of Women graphic