ANCIENT VILLAGES AND TOTEM POLES OF THE NISG̱A'A

G̱alts’abim Gitwinksihlkw - Village de Gitwinksihlkw

Wil hii sit’aatkwshl Gitwinksihlkw ahl 1700’s, hliskwhl w̓ii t’isim g̱oshl wil ksi- bax̱hl mihl, iit tx̱aa n̓ii-bax̱kwhl mihl ḵ’alii-Lisims ts’im-t’in. Hli gadihl ksihlkwt siwatdiithl gathl wanit ts’im-t’in g̱ooḵhl dim g̱oshl wil ksi-bax̱hl mihl. Joḵ n̓idiit sdo’okshl w̓ii t’ax̱, ii tk’u-wanhl t’aamiks g̱anhl lax̱lax̱’u, n̓ihl tx̱aa n̓ii- bax̱gwihl mihl. Sim luu-mitkwhl ksihlkw ts’im-aks n̓ig̱an siwatkwst ahl hli gadihl ksihlkw.
Yukwhl ksi-bax̱hl mihl, iit n̓ii-bax̱kwhl mihl t’ax̱, t’aamiks g̱anhl gilp’ilhl g̱alts’ipts’ap ts’im-t’in. Lax̱-ksi-luux g̱anhl Lax̱-w̓ii lax̱-ḵ’ap. Wann̓ihl taaym, iit ukws-t’ishl wil mihl wilaa bax̱hl Lisims. K’il̓hl kilometre ahl ḵ’alii-aks wil ksi-gwantkwhl hloḵs ts’im-t’in wil sit’aatkwshl ts’ilaaskw, n̓ihl t’aat guun̓ ahl Gitwinksihlkw. G̱abiihl limootgwit ahl Gitwinksihlkw, ii lukwdiit ahl ḵ’alii-wil ksi-gwantkwhl hloḵs ahl wil hii sit’aatkwshl 1800. Hlaa sint ahl 1885, ii simgit mihl Gitwinksihlkw ii ts’uu gilp’il wil mihldiit ii sixsyaxhl pts’aan. W̓iy̓ sayt g̱oodahl hli gadihl g̱alts’ap iit amaa japdiithl g̱alts’ap diit.

Way hlaa huxw t’ip-mihl g̱alts’ap, ii sim t’ip-g̱oodat n̓i wil hidiit ahl dim gis-lukws diit, dimt kw’asa’andiithl ax̱’aam.
Jag̱a-luxwlukwhl hlag̱ats’uuhl gat ahl Under Leaf ii hlag̱ats’uudiit ii gisi-lukw- diit ahl Gwin̓ahaa. Ii taaym tgun-gi, iit siwatdiithl Gitwinksihlkw ahl hat’ag̱am g̱alts’ap ahl hugax̱thl g̱abiihl k’uuhl wil n̓idiit an ksg̱alanim ts’ilim-anooḵhl g̱a simutkwsit.
Hlaa pdaalhl aks ahl ḵ’alii-Lisims 1917, iit sim saa-yo’oksihl akshl Underleaf g̱anhl Gwin̓ahaa. Hlibuuhl gathl gwilks-lugwit ahl Gitwinksihlkw iit sityeexwdiithl wat ahl Canyon City. Hlag̱ats’uudiit ii gisi- lukwdiit ahl simutkwsim g̱alts’ap ahl Ging̱olx ahl saxwhl Lisims.

Sim ts’axw-g̱athl g̱abiihl pts’aanhl Gitwinksihlkw g̱ooḵhl dim ksi-bax̱hl w̓ii t’isim mihl ahl 1892. Ii 1907 ii wil ḵ’ay
mmaḵskwt-g̱ahl xbil̓ di kwsdinshl sim w̓ahlin-pts’aan Lax̱g̱alts’ap, ii loolaḵt wilt n̓ii-yox̱whl mihl g̱anhl hat’ag̱am lax̱ha. Nidii k’il̓hl pts’aan ji dilimootkwsit ahl sa guun̓.

Le village de Gitwinksihlkw fut fondé à la fin du 18e siècle après qu’une grande éruption volcanique eut recouvert la vallée supérieure de la rivière Nass. Le nom Gitwinksihlkw, qui veut dire « Peuple des lézards », était rattaché à un groupe de gens ayant vécu, avant l’éruption, près du grand lac ainsi que des étangs et marais avoisinants qui furent recouverts par la coulée de lave. Ces eaux étaient peuplées de salamandres, d’où le nom « Peuple des lézards ».

L’éruption déversa plusieurs mètres de lave sur le lac, les étangs et deux villages de la large vallée (Lax̱ks’iluux et Lax̱willaxkap). En même temps, l’avancée de lave déplaça le cours de la rivière Nass d’au moins un kilomètre vers le nord-ouest, formant l’étroit canyon qui se trouve aujourd’hui à Gitwinksihlkw. Les survivants du peuple Gitwinksihlkw finirent par s’installer sur la rive nord-ouest du canyon au cours des premières décennies du 19e siècle, d’où le nom du village.

À l’été de 1885, Gitwinksihlkw fut endommagé par le premier de deux grands incendies et plusieurs totems furent légèrement brûlés. Les villageois décidèrent alors de rester et de reconstruire leur communauté. Cependant lorsque le village tout entier fut rasé par un second incendie en 1892, ils décidèrent de déménager pour fuir la malchance.

Certaines familles déménagèrent de l’autre côté de la rivière juste en face à un endroit appelé Sous-le-feuillage; plusieurs autres établirent le village de Gwin’ahaa de l’autre côté de la rivière à 2 kilomètres en aval. À cette époque, Gitwinksihlkw était connu depuis quelques années déjà comme le « village païen », parce qu’il fut le dernier village de la rivière Nass à admettre les missionnaires chrétiens.

En 1917, la terrible inondation de la rivière Nass raya pour ainsi dire de la carte Sous-le-feuillage et Gwin’ahaa. Quelques familles retournèrent à Gitwinksihlkw, rebaptisé Canyon City, tandis que d’autres déménagèrent au village missionnaire de Ging̱olx̱ à l’embouchure de la Nass.

D’après les dires des aînés, il y avait de nombreux totems à Gitwinksihlkw avant le grand incendie de 1892. En 1907, une quinzaine de vieux totems étaient encore debout, tous plus ou moins abîmés par les ravages du temps et du feu. Malheureusement, il semble qu’il n’en subsiste aucun aujourd’hui.