ANCIENT VILLAGES AND TOTEM POLES OF THE NISG̱A'A

G̱alts’abim Gitlax̱aws - Village de Gitlax̱aws

Gitlax̱’aws, ligii, “gathl n̓ii-jog̱at lax̱’aws” n̓ihl hli g̱alts’aphl wiln̓aat’ahl Gitgigeenix ahl Lax̱gibuu. Nidii sim wilaakshl hli adaawag̱at. Ḵ̱’am wilaaxdiit wil t’aat lax̱-aws, lax̱-likst’aa ahl ḵ’alii-aks ahl Ank’idaa.

Wilaaxdiit wil sag̱alts’apkwhl Gitlax̱’aws ahl Andigwaalee ahl hli silkwhl 1800. N̓ihl wiln̓aat’ahls sim’oogit N̓agwaa’un ahl Lax̱gibuu. Nidii n̓akwt ii lukwhl hli gadihl Gitlax̱’aws ahl Lax̱g̱alts’ap(Greenville) ahl ligii 1900 wil wilt.

Gitlax̱’aws, ou « Peuple qui vit sur le sable », était un village du clan Gitgigeenix de la tribu du Loup. On ne sait à peu près rien de ce village, sauf qu’il était situé sur une île sablonneuse en amont d’Ank’idaa.

On croit que Gitlax̱’aws a été établi par les habitants d’Andigwaalee dans la seconde moitié du 19e siècle – notamment par le clan Gitgigeenix du chef des Loups N̓agwaa’un. Les habitants de Gitlax̱’aws déménagèrent plus tard au village missionnaire de Greenville (l’actuel Lax̱g̱alts’ap) vers le tournant du 19e siècle.