ANCIENT VILLAGES AND TOTEM POLES OF THE NISG̱A'A

G̱alts’abim Ank’idaa - Village of Ank’idaa
Map of Ank'idaa Link to Haym̓aas Totem Ni’isjoohl Totem Ni'isginw̓aatx Totem Hlgu w’aasan Totem Gints’aadax Totem Kw’ax̱suu Totem Ax̱hlaawaals Totem inconnu Totem inconnu Totem Inconnu Totem Hlidax̱ Totem Luuy’aas Totem Kw'ax̱suu Totem Inconnu

Explorez l'anciens village D'Ank’idaa.

G̱alts’abim Ank’idaa

Lax̱-likst’aa wil t’aahl wii lay̓im g̱alts’aphl Nisg̱a’a siwatkwsit ahl Ank’idaa.Ligii kwsdins kilometrehl wadin-g̱an̓agwit ahl ḵ’alii-aks ahl Lax̱g̱alts’ap. Aam wilaa t’aat wil ḵ’ayim hagwin-dilpkwt wil m̓ugum saakdiit, n̓i wilt diw̓itkwhl g̱alts’aphl wa ahl anhooya’ahl hooksit wil m̓ugum saakdiit. Hooxdiit wil hankshl aks, n̓ihl siwatgwit ahl k’idaa.

W̓ii n̓agum g̱anhl k’idaa, ii n̓ii- haxhukskwhl g̱anim t’aaw̓ilt loot, dimt wilaa hugax̱hl hapts’ay̓. Gilp’il-ḵ’aaxhl g̱an̓agwit. N̓ihl hooxdiit wilt sayt g̱aapx̱a’andiithl saak ts’im-hanksim aks awa’ahl Ank’idaa, iit hooxdiithl k’idaa ahl g̱anwaax. N̓ii- haxhukwskwhl saak ahl k’idaa, at hooxdiithl m̓aal wil m̓ugum saakdiit.

Giisgwihl xbil̓ di gilpilhl pts’aanhl maḵsgwit ahl 1800, ii gilpilhl row wil maḵskwhl sim wilp ligii half kilometers g̱an̓agwi wil maḵskwt. Gwilal̓hl pdeeḵhl wanit ahl Ank’idaa n̓ihl: Lax̱gibuu, Lax̱sgiik, ii G̱anada.

Village D'Ank’idaa

Ank’idaa était un très gros village Nisg̱a’a situé sur une île au milieu de la rivière Nass environ cinq kilomètres en amont de l’actuel Lax̱galts’ap. Comme c’était un bon endroit où pêcher l’eulakane, le village prit le nom de k’idaa, un outil traditionnel pour pêcher l’eulakane en eau peu profonde.

Le k’idaa était une longue perche terminée à une extrémité par des dents de bois alignées comme celles d’un râteau ou d’un peigne sur deux pieds de sa longueur. On utilisait le k’idaa pour « râteler » l’eulakane dans les eaux peu profondes près d’Ank’idaa. On frappait l’eau avec le k’idaa, habituellement à partir d’une pirogue, puis on n’avait qu’à passer le râteau dans l’eau pour que les poissons, affolés, s’y empalent.

À la fin du 19e siècle, il y avait plus d’une douzaine de totems à Ank’idaa, ainsi que deux rangées de longues maisons réparties sur environ un demi-kilomètre. Trois tribus y étaient représentées : le Loup, l’Aigle et le Corbeau.